GTA San Andreas

San Andreas nous emmène en Californie, dans les années 90. Carl Jonson, alias CJ, retourne dans sa ville natale pour assister aux funérailles de sa mère après cinq longues années passées à Liberty City et, bien qu’il n’ait pas la moindre intention de retourner dans la rue, les circonstances l’obligeront à se lancer dans une aventure frénétique pour sauver sa famille, son groupe et sa propre vie.

GTA San Andreas est le troisième épisode en 3D de la saga Rockstar, qui se distingue par la grande liberté offerte par son environnement immense et ouvert, tant pour aider les autres que pour causer le chaos. Le mécanisme du jeu vidéo nous emmène dans des missions pour grimper l’échelle du crime organisé et obtenir plus d’argent et de réputation que n’importe qui d’autre… Avec l’action, le tir, la conduite, les poursuites et son monde ouvert dans lequel le joueur peut nager, plonger et monter les murs entre mille possibilités. Les innombrables tours, mods, controverses et, bien sûr, la bande-son bestiale font du jeu Rockstar l’une des sorties les plus importantes de l’époque de la GTA San Andreas.

Encore aujourd’hui, plus d’une décennie après sa sortie sur PS2, Grand Theft Auto San Andreas reste l’une des livraisons les plus emblématiques de la série GTA, avec de nombreux joueurs à la recherche de trucs GTA et s’amuser avec des heures et des heures de jeu. Sa distribution étonnante, avec des noms comme Samuel L. Jackson, Ice-T ou James Woods, a aussi été particulièrement remarquée, mais le plus remarquable est la taille monstrueuse et le sens de l’échelle de ce qui est probablement la plus grande RGT à ce jour.